La naturopathie

Les trois cures naturopathiques

Les bilans

Les techniques naturopathiques

Conclusion

Cabinet de naturopathie

Accueil La naturopathie L'Iridologie La démarche Informations Contact
05 53 73 99 16 Corinne GRANCHAMPS-MARCETEAU

Naturopathe - Iridologue

La morphopsychologie

C'est la discipline permettant de déduire le fonctionnement psychologique d'un individu à partir de la forme de son visage.

Elle a été fondée par le Docteur Louis Corman (1901-1996). Le Docteur Corman a basé ses recherches sur la loi de dilatation-rétraction.

La loi de dilatation-rétraction stipule que deux forces sont à l'origine de la vie: une force d'expansion qui pousse l'individu à se développer, croître et aller de l'avant et une force de conservation l'amenant à mettre son organisme en sécurité quand un danger se présente.

La force d'expansion est la caractéristique de l'enfance et la force de conservation celle de la vieillesse.

La force d'expansion se traduit par la forme ronde, dilatée et la force de conservation par la forme rétractée, allongée.

En se basant sur les deux grands schémas que sont la dilatation et la rétractation, plusieurs auteurs ont établi des typologies selon qu'il s'agit de portraits simples ou complexes.

Pierre-Valentin Marchesseau, le père de notre naturopathie, a établi sept types humains.

Un type biologiquement idéal prédomine : c'est le musculaire puis deux voies de dégradation en dérivent selon les prédispositions des individus.

Une branche correspond à la dilatation ou voie sanguino-pléthorique et une autre correspond à la rétractation ou voie neuro-arthritique.

Le visage est divisé en trois étages superposés et c'est l'évolution de ces étages qui va nous permettre d'apprécier et de reconnaître le type.

Les dilatés sont caractérisés par un évasement du bas du visage et rétractation du haut.

Les rétractés sont caractérisés par un pincement de la partie inférieure et une dilatation frontale.

Dans la branche des dilatés, on trouve, en fonction de la décroissance de la vitalité, les sanguins, les digestifs et les obèses.

Dans la branche des rétractés, on trouve, en fonction de décroissance de la vitalité, les respiratoires, les cérébraux et les nerveux.

Chacun des types possède des tendances bien particulières en terme de vitalité, intellectualité, caractère, affectivité et spiritualité.

Il est également intéressant de considérer les éléments du visage indépendamment comme le front, les yeux, la bouche, les oreilles, le nez, le menton…

Leur forme, leur emplacement, leurs rides peuvent nous préciser certaines tendances psychologiques.

Chez un rétracté, la force vitale sera mise en réserve dans son système nerveux. Ses filtres souvent saturés sont les émonctoires à cristaux.

Chez un dilaté, la force vitale sera mise en réserve dans le système glandulaire. Ses filtres souvent saturés sont les émonctoires à colles.

C'est donc toute cette analyse que le naturopathe sera amené à effectuer pour aider la personne à se connaître et respecter ses tendances et possibilités sous peine de voir échouer les cures.