La naturopathie

Les trois cures naturopathiques

Les bilans

Les techniques naturopathiques

Conclusion

Cabinet de naturopathie

Accueil La naturopathie L'Iridologie La démarche Informations Contact
05 53 73 99 16 Corinne GRANCHAMPS-MARCETEAU

Naturopathe - Iridologue

La phyto-minéralogie

On compte trois règnes sur notre planète : le minéral, le végétal et l'animal dont nous faisons partie.

Depuis des millénaires, l'Homme a puisé dans la nature ce dont il avait besoin pour son équilibre et sa santé notamment dans le règne végétal mais aussi dans le minéral et parfois dans l'animal.

Cette technique naturopathique  concerne le règne végétal ou les plantes principalement et le règne minéral. Ces matières issus de ces deux règnes seront utilisées de manière à appréhender l'individu dans sa totalité physique, psychique et spirituelle et non pas symptomatique.

Les plantes seront choisies en fonction d'une problématique donnée, de part leur origine physique, leur aspect ( couleur, forme…), leur affinité organique et de part la connaissance scientifique que l'on aura d'elles et de leurs vertus.

Elles seront utilisées dans toutes les cures.

Les plantes peuvent être "classées" en fonction de leur mode d'action sur l'individu du grossier au subtil .

Ainsi, une plante qui pousse sous la terre aura des affinités plus particulières avec des maladies grossières, des besoins de drainage organique. Les tiges et les bois seront déjà plus précis dans leur utilisation. Les feuilles et les bourgeons concerneront les corps physio-psychiques. Les fleurs, quintessence d'une plante, dernière poussée d'intelligence vers le ciel, concerneront des sphères psycho-émotionnelles. Enfin, les parfums, derniers élans qui émanent des fleurs, agiront sur les sphères spirituelles en particulier. Les fruits, par leur retour à la terre, concerneront la nourriture et la régénérescence du corps physique, les graines et les noyaux, sa croissance et son développement.

Les plantes subtiles comme les huiles essentielles pourront agir sur tous les autres corps alors que les plantes grossières n'agiront pas sur les sphères subtiles.

Les plantes sous leur forme traditionnelle ( phytologie ) : on emploie les fleurs, les feuilles, les racines, les tiges ou parfois la plante en totalité ( totum ). Elles sont prises sous forme de tisanes, décoctions, jus, sirops, teintures mères ou poudres en gélules à des doses bien précises pendant une durée limitée, généralement 21 jours ( cf annexe plantes ).

Les huiles essentielles ( aromathérapie ) : elles sont obtenues par distillation à la vapeur d'eau, ce qui permet de séparer les substances aromatiques de la plante du reste des composants. Ainsi, l'huile essentielle est isolée et un mélange d'huile et d'eau appelée eau florale est également recueilli. Suivant la composition chimique d'une huile, elle aura des propriétés spécifiques. Ainsi, une huile riche en phénol aura des propriétés anti-infectieuses. Il est important de connaître leurs composants et ainsi pouvoir les classer en fonction de leur activité thérapeutique et de leur éventuelle nocivité.

Les tissus embryonnaires ( jeunes pousses et bourgeons ) sont utilisés en macération dans un mélange d'eau , d'alcool et de glycérine : ce sont des macérâts glycérinés ( gemmologie ). Ils sont riches en facteur de croissance et en hormones. Ces préparations contiennent à elles seules toutes les propriétés de la plante. Ils auront une activité sur nos tissus de régération, de restructuration, de stimulation et de drainage.

La phytologie stimule les émonctoires en activant l'élimination.

L'aromathérapie régénère l'éliminateur.

La gemmologie est le catalyseur : elle a une fonction de déclencheur.


Des minéraux ou roches sont préparés par dilution et dynamisation selon la méthode homéopathique : c'est la lithologie. Des sels minéraux peuvent être utilisés : ce sont les sels de Schulsser.

Ce sont des démarches agissant sur le terrain.

L'homéopathie est une technique utilisant les trois règnes : animal ( APIS MELLIFICA ), minéral ( FERRUM PHOSPHORICUM ) et végétal ( RHUS TOXICODORON ). Elle agit par le principe de la similitude : on donne au malade une préparation qui rendrait malade l'homme sain mais en dose infinitésimale.

Les plantes et minéraux et leurs différentes préparations ou formes sont toujours utilisés dans les cures. Ils interviendront dans les trois cures. C'est ainsi qu'en première cure, on trouvera par exemple des élixirs floraux ou de la gemmologie, en deuxième cure des plantes en poudre pour le drainage et en troisième cure des huiles essentielles ou encore des bourgeons. Le choix dépendra du consultant et de sa motivation pour l'une ou l'autre des formes.